Ville ou campagne?

ville

Après notre balade samedilicale (comme dominicale mais avec samedi) en forêt, moultes souvenirs me sont revenus en mémoire… Moi, plus jeune, passant mes mercredis et samedis en forêt avec mes copines à faire des cabanes, les promenades avec l’école primaire pour collecter feuilles, glands et autres joyeusetés…

Je suis née et j’ai grandi à la campagne:

Vous l’aurez compris, j’ai vécu 17 ans à la campagne. La vraie, celle où il y a plus de vaches que d’habitants, des champs à perte de vue, une boulangerie, une boucherie et un PMU.

Maintenant? Et bien je suis une citadine. Une pure et dure, ne pouvant me passer de mon Chaï tea latte en faisant du shopping, ravie de cette profusion de bonnes adresses food, concept stores et j’en passe.

Ceci étant dit, le retour aux sources étant relativement fréquent,  cela m’oblige à me demander: suis-je une vraie citadine ou une éternelle campagnarde?

Ville versus campagne

  • La ville ça fourmille de vie, d’idée, de nouvelles choses. Culturellement parlant, pour les shops, les resto ou les bars… C’est en perpétuel mouvement. Dû probablement à une nécessité de survie mais peu importe. En revanche à la campagne on n’aime pas trop le changement. Même boucherie tenue par la même famille depuis 75 ans, même maire, mêmes écoles depuis 180 ans, même boulot toute sa vie, même village (max 5 km d’écart) de génération en génération. Voyez l’idée.
  • À la campagne ce n’est pas pollué, tout le monde se connait, tu peux laisser ton enfant jouer dans la rue sans problème, il rentre tout seul à l’école dès 7 ans. C’est safe quoi. Concernant la ville c’est déjà plus compliqué, les bouchons, la nervosité, la crainte de la violence etc.. Avec des enfants ce n’est pas facile tous les jours.
  • D’un point de vue immobilier, je dirai que pour le prix d’un F2 dans le Vieux-Lille, à la campagne tu as: une longère de 150 m2 avec un parc arboré de quelques hectares, 3 dépendances et une voiture (offerte par l’ancien proprio qui a ENFIN vendu son bien).
  • Pour la culture euh… à la campagne c’est le néant, zéro, nada, connait pas. Ne vous méprenez pas, je ne crache pas dans la soupe, c’est une réalité.

Et je pourrai continuer le comparatif encore longtemps! Absolument tout les oppose.

Ville ou campagne?

Autant demander si  t’es plus chaussures ou sac à main. Le top du top? vivre en ville et pouvoir se ressourcer à la campagne de temps en temps. Oui parce qu’a priori se ressourcer sur la Grand place entouré de klaxon et de gens qui crient c’est beaucoup moins facile qu’au milieu d’un bois, avec le cui-cui des oiseaux.

Si j’imagine ma journée en campagne je la vois comme ça: aller chercher sa baguette à pied (faire 5 kilomètres dès le matin ça entretient!), courir au milieu des champs, admirer mon immense potager, saluer les biches au fond du jardin, chercher la connexion internet au point culminant du village… En ville ça serait plutôt comme ça: abdo/fessiers chez Basic fit, tenter de trouver (en vain) du pain mangeable, éviter de me faire écraser par les voitures, supporter les odeurs dans le métro, me régalez avec un dèj dans le nouveau resto qui vient d’ouvrir et flâner dans les rues en étant frustrer de ne pouvoir acheter tout ce que je veux.

Conclusion:

Je suis quand même plus ville, j’aime avoir le choix du resto, des boutiques, me dire que je peux encore découvrir de nouvelles rues trop mimi pour me balader. Mais je reste avant tout une campagnarde. Ravie de retrouver mes parents, de me promener avec mes enfants dans des paysages somptueux, calmes et revigorants.

Ce qui me choque le plus reste quand même le delta qu’il peut y avoir entre deux personnes du même âge et du même sexe lorsque l’une vit en ville et l’autre à la campagne. Les problèmes rencontrés et le mode de vie sont tellement différentes. Le seul point commun? ces deux personnes rencontrent toutes les deux des difficultés. La problématique n’est pas ville ou campagne mais: quelles seront les difficultés les plus surmontables pour moi?

Mais ce n’est pas cette question que devrait vous motiver! mais de savoir ce qui vous fait réellement envie: verdure et grands espaces? culture et nouveautés? métro ou charrette? (non je plaisante ah ah).

À bientôt!

Laisser un commentaire

5 − 4 =