Vacances avec les enfants: attentes vs réalité

vacances avec les enfants

Premières vacances avec les enfants: comment les réussir?

En toute logique, si vous voulez réussir vos vacances avec vos enfants, première règle: ne les amenez pas avec vous.

Bon ok, je vois l’idée… Vous n’avez pas le choix, personne ne peut vous les prendre. Vous êtes contraints de vous taper 7h de route avec vos chères petites têtes blondes. Comme moi quoi.

Alors nous voilà partis, direction les vacances, avec pleins d’espoirs, des rêves pleins la tête, faire découvrir d’autres villes à nos enfants, leurs yeux émerveillés lorsqu’ils découvriront la mer…

Ça c’était l’idée. Mais ça ne s’est pas exactement passé comme ça….

En route! Direction les vacances:

Attentes: des enfants surexcités, un voyage fait de chanson, de bonne humeur et de dodo.

Réalité: des enfants surexcités (mais pas dans le bon sens), un voyage fait de « change j’aime pas cette chanson » donc nous avons écouté 258 fois « Powerful » de Major Lazer, des dodos mais pas assez, un bon 328 fois « on arrive quand », des arrêts fréquents dans des aires blindax qui sentent le pipi, nous arrivons, épuisés sur le dit lieu de vacances.

Premier jour:

Attentes: on part en vadrouille découvrir la ville! être dépaysés,  manger une glace en se perdant dans les ruelles d’antan,  découvrir LA bonne adresse pas trop touristique ayant gardé son charme et siroter un verre de rosé.

Réalités: des enfants qui n’en ont rien à battre de la ville d’antan, qui veulent une piscine et un bébé épuisé qui ne fait que pleurer.

Les vacances:

Attentes: farniente, lecture, plage, visites, resto, shopping…

Réalité: manque de pot cette année c’est la canicule, des températures proches des 40 degrés, un bébé qui fait une sieste l’après-midi. Concrètement? nous avons de 8h à 11h pour aller à la plage, visiter, faire du shopping. L’après-midi, et bien impossible de sortir sous peine de fondre comme neige au soleil. On dégouline de sueur, on est épuisés bref, c’est pas les vacances rêvées! Quant au soir, un bébé se couchant en moyenne à 20h, et bien on oublie les Sunset en amoureux le popotin dans le sable.

Les glaces/crêpes etc…:

Attentes: déguster ta glace tranquille en marchant les pieds dans l’eau, en prenant une belle photo pour Insta, gouter les différents parfums…

Réalité: Déjà quand t’es adulte, c’est compliqué à gérer. Mais quand t’es enfant, Ô MON DIEU.. Ils ‘en mettent partout, même dans des endroits où tu te dis ça n’existe pas genre sous les aisselles, dans le dos… L’enfant numéro 2 a copieusement défoncé ma glace, sauf que j’avais le pot dans une main qui me dégoulinait dessus et Elisa dans l’autre bras qui en profitait en toute impunité pour ravager ma glace.

La plage:

Attentes: lecture (achat de 4 nouveaux polars à cet effet) sur une serviette de plage (ronde), protégé par un parasol pendant que les enfants font des châteaux et trempettes pour se rafraichir.

Réalité: une surveillance intensive pour l’enfant numéro un dans l’eau, et l’enfant numéro 2 qui bouffe le sable et ce qu’elle y trouve… (note aux fumeurs: bande de gros dégueu, les mégots!!! ça vous troue le c** de les jeter à la poubelle?!!! hein??? je suis moi même fumeuse et je le fais systématiquement, et vous savez quoi? je suis toujours en vie et ça n’a aucune conséquence néfaste de les jeter!!!). C’est incroyable comme le sable se glisse partout dans le corps, surtout quand on s’amuse à s’en mettre sur soi, j’aurai pas cru tiens.. puis ça s’agglomère avec la crème solaire, un régal.

 

Bon je pourrais continuer encore longtemps avec des exemples de ce genre n’est-ce pas… Mais je préfère conclure, vous avez compris l’idée.

 

Conclusion: nos vacances avec les enfants.

C’est nos premières vacances à 4 avec un « bébé ». Elisa marche mais pas tout à fait, Oscar est rempli d’énergie et a besoin de se dépenser. Il faut trouver un juste équilibre entre les besoins de l’un et les capacités de l’autre. Le problème? les vacances sont censées nous reposer, nous les adultes. Raté! Lorsque l’on part en vacances avec nos enfants, on ne se repose pas, il n’y a pas de temps mort pour se prélasser au bord de l’eau, ne rien faire. Je pense que c’est ça qui me manque le plus. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en partant avec 2 enfants dont un en bas âge. Ce n’est clairement pas de tout repos! Mais eux ils s’amusent, profitent. Et ça c’est le principal. On se reposera un autre moment, on a fait nos enfants, on assume. Et c’est vrai que de les voir émerveiller par leurs découvertes ça n’a pas de prix.

Si j’ai un conseil à vous donner: éviter les trajet trop long, 5h c’est le max. Organiser vous selon les siestes des enfants. L’avantage: moins de touristes puisque c’est en décalé. Reposez vous également pendant les siestes (bon avec Oscar impossible) et enfin soyez équipés, parce qu’avec des enfants tout devient compliqué.

Le mot de la fin: en réalité je ne pense pas que le problème principal soit les enfants mais cette p***** de chaleur étouffante, écrasante, qui te rend complètement amorphe et t’empêche de profiter. Du coup l’an prochain on part en Islande.

À bientôt!

 

2 Replies to “Vacances avec les enfants: attentes vs réalité”

  1. Ah ah! Comme la plupart de tes articles, celui-ci m’a bien fait rire … et je m’y retrouve complètement ! Ici on roule de nuit avec nos 4 loulous (de 20 mois à 8 ans et demi), on a investit dans des lecteurs dvd portables (qui ne servent qu’une fois par an pour la route des vacances). Pour les vacances en elles-mêmes on choisit un camping qui réunit les critères suivants : piscine avec toboggans, club enfants + halte garderie pour les tout petits et l’indispensable lave vaisselle! Cette année c’est donc camping en chalet climatisé. Ce qui mal convaincu de réserver : si tu prends 1 h de spa, ils t’offrent 1h de halte garderie et pour les promenades, visites… c’est 2 par semaine avec les enfants, 1 journée par semaine où on les fait garder et le reste du temps on profitera des animations du camping.

    1. Olala le rêve! On s’organisera mieux l’année prochaine, c’est certain!! Merci pour les bons plans 😉

Laisser un commentaire

5 × 5 =