Mes cheveux: toute une histoire

 

Bonjour à toutes!

je vous retrouve ici pour parler de…mes cheveux! Vaste et important programme qui va probablement changer la phase du monde.

Oui c’est futile (ou pas), moi je pense que des cheveux sains, une bonne coupe et une bonne couleur est très représentatif de ce que l’on est, de l’impression qu’on veut donner aux gens. Parce que oui, la première chose qu’on voit c’est notre apparence, pas notre cœur d’artichaut et notre magnifiiiiiique personnalité. D’ailleurs on ne m’a encore jamais dit « Ouah j’adore la couleur de ta gentillesse ».

Petite aparté concernant « l’apparence » (puisque tout le monde ne sera pas d’accord avec moi), mais si les filles, ça compte. C’est important pour l’image que vous souhaitez renvoyer, quand vous cherchez du boulot, quand vous voulez acheter un bien (important hein, si c’est pour une baguette autant vous dire que je suis la première avec mon palmier, mon jog et mon poncho).

Alors oui dès fois je ressemble à rien (quand je dépose mon fils à l’école notamment, à tel point qu’on dirait deux personnes différentes quand je vais le chercher le soir), oui le dimanche je me traîne du canap à la cafetière et de la cafetière au canap  en pyj et avec mes grosses chaussettes en pilou, mais j’aime être apprêtée. Je me sens mieux et ça s’en ressent dans ma posture, ma manière de parler… Bref ça me donne davantage confiance en moi.

Je suis partie loin là non? C’était juste pour vous dire que ,oui, les cheveux ce n’est pas le sujet le plus cérébral du monde MAIS je vais vous parler de ma plus radicale transformation capillaire (oui j’ai une vie riche en émotion « capillairement » parlant), et donc peut être convaincre des filles qui hésitent (sait on jamais!!).

Niveau cheveux je pense que j’ai tout essayé, parce que oui, quand je vais chez le coiffeur, je n’y vais pas pour me faire couper les pointes, je change de coupe et de couleur généralement. Et depuis 1 ans, j’avais une nouvelle lubie capillaire: le blanc.

Alors comment vous dire que: mes cheveux n’étaient pas au top de leur forme, que j’étais châtain foncé, et que ma couleur de peau s’apparente à celle du St Moret… :

IMG_8330

IMG_8329

FullSizeRender

 

J’ai donc loooonnnnguement hésité, 1 an pratiquement, puis je me suis rendue totalement par hasard dans un salon de coiffure pour demander combien ça couterait, si c’était possible, si je n’allais pas ressembler à un cadavre etc…

Réponse de la coiffeuse: « C’est un forfait à 180 euros, oui c’est possible et oui ça va bien t’aller puisque justement tu es très blanche. Tu veux prendre rdv quand? »

Moi (mais dans ma tête: (ouah elle est sérieuse?? 180 euros?? Mon mari va me buter) « euh vous êtes sure, je sais pas trop »

La coiffeuse: « Si tu hésites trop tu ne le feras jamais »

Voyez ça comme le signe d’une fierté mal placée, d’un défi qu’on ne peut refuser, mais j’ai dit ok et j’avais un rdv 2 jours plus tard. C’est en sortant que je me suis dit « mais qu’est ce que t’as fait???? t’es malade?? ».

Galvanisée par les retours positifs sur ma décision et l’entrain de mes proches, je me suis rendue à mon rdv, un peu stressée quand même mais rassurée. Rassurée par l’entrain de la coiffeuse, de sa volonté d’y arriver, de faire tout son possible avec un acharnement contagieux pour que je ressorte avec les cheveux blancs.

Donc si vous aussi vous voulez un blanc, un gris ou un pastel, voici les différentes étapes:

  • la décoloration (j’en ai eu 3, oui oui): c’est un procédé qui consiste à dépigmenter le cheveux. Autant vous dire que ça pue, ça abîme les cheveux et que ça pique le cuir chevelu. Au bout de la première décoloj’avais les racines jaunes banane et les pointes orange citrouille. Je me suis retrouvée avec la race de Pikatchu et je me suis dit: OH MON DIEU. Mais la coiffeuse m’a rassuré, c’est tout à fait normal…
  • la couleur en elle même: blanc pour moi donc
  • la patine: ça fait briller le poil et rend la couleur lumineuse. Mais ça s’enlève au lavage

Voici ce que vous devez savoir si vous vous lancez:

  • la patine est à refaire toutes les 2 semaines
  • le fond de décoloration ressort si vous ne l’entretenez pas et vous vous retrouvez avec les cheveux jaunes.
  • votre cuir chevelu et vos cheveux sont très abîmés il faut faire des soins à chaque shampoings mais pas n’importe lesquels puisque ça peut potentiellement « colorer » vos cheveux.

 

Le rendu en sortant de chez le coiffeur:

 

IMG_6367IMG_8328IMG_8327Je l’ai donc fait en 2 fois, 2 décolo et une teinture la première fois, une troisième décolo et la patine la deuxième fois (il me semble).

 

Mes produits

  • La patine

FullSizeRender

 

  • Le shampoing, le soin déjaunissant et le masque d’huile de coco

IMG_8354

(Le tout, acheté dans La boutique du coiffeur)

Grosso modo le soin déjaunissant se faisait une fois par semaine, le masque d’huile à chaque shampoings et la patine toutes les 2 semaines.

C’est du boulot quoi!

 

La repousse :

Après m’être habituée à ma nouvelle couleur, passé le choc, j’étais ravie du résultat et le comble, je me préfère comme ça!

Je trouvais que mon visage faisais moins « dur », que mes traits s’en retrouvaient adoucis… J’ai eu beaucoup de compliments c’est ce qui m’a aussi rassurée je dois l’avouer.

Bon quand vous passez d’un châtain foncé à un blanc, les racines c’est l’angoisse. Paradoxalement j’attendais avec impatience que ça repousse puisque visuellement je trouve ça très beau (oui je sais c’est bizarre).  Si vous n’aimez pas, je pense que les racines seront à refaire toutes les 3 semaines. Voici le rendu en image de la repousse:

IMG_8319IMG_6150

Ça, c’est la maximum. Je suis donc retournée chez le coiffeur et j’ai demandé… un gris! (bah oui autant tout tester ah ah).

Elle ne m’a même pas décoloré les racines et a juste joué avec le temps de pause de la teinture. Et là encore une patine par dessus.

Je suis très contente, c’est moins tranché qu’avant mais j’aime beaucoup également!

IMG_8008

 

Conclusion:

 

Je pense qu’il faut absolument  avoir confiance en la personne qui va vous le faire. Ne vous leurrez pas: oui c’est hyper long, cher, relou d’entretien, le cuir chevelu et les cheveux morflent.

CECI DIT  ça a clairement changé la perception que j’avais de mon physique: je suis plus à l’aise comme ça, je m’accepte beaucoup plus… Si c’était à refaire je le referai sans hésiter.

On voit énormément de #whitehairdontcare , en toute honnêteté outre « l’effet de mode », c’est surtout ce que ça implique de faire un tel changement qui explique, selon moi l’engouement actuel: le courage. Par ce que oui, vue l’importance du physique dans notre société, osez un changement aussi radical sans avoir aucune certitude quant au résultat prouve, mesdemoiselles et mesdames que nous avons des couilles.

Á la prochaine!

Pour les lilloises: Salon Fashion au 102 rue Esquermoise dans le Vieux-lille, 0320068550

2 Replies to “Mes cheveux: toute une histoire”

  1. J’ADORE !!!!
    J’aimerai bien le faire aussi mais je sais pas si ça pourrai m’aller
    Tu dis environs 180€ pour toutes les étapes???
    Et tu avais déjà une ancienne coloration ?
    En tout cas ça te va super bien et c’est vrai que ça adouci ton visage

    1. Merci!! Oui c’est un forfait à 180€ pour tout, même si j’avais du revenir 4 fois, ça restait le même prix. Et en gros sur des cheveux naturels ça prend facilement mais quand tu as une teinture (j’en avais une en l’occurrence), c’est plus difficile à obtenir… Tu devrais le faire ;).

Laisser un commentaire

17 − 2 =