Mal vivre son chômage

être au chômage et mal le vivre blog lifstyle lille

Pourquoi je vis mal le fait d’être au chômage?

J’ai longuement hésité avant d’écrire cet article, pas très glam qu’on se le dise. Malgré tout, ce sujet est important et je pense qu’il touche beaucoup de personnes. Sachez que je suis actuellement au chômage et que cela me concerne donc personnellement. être au chômage et mal le vivre

« Qu’est ce que tu fais dans la vie? »

Ah, la voilà. LA question que tout le monde pose et qui peut éventuellement te faire bien ièch. Deux choses:

  • Tu es fière de ton boulot, tu le cries haut et fort « mooooiii, et bien je suis directrice artistiqueuh ».
  • Tu es au chômage ou tu fais un travail « alimentaire », là tu la ramènes moins « euh et bien.. je suis en transition ».

Mais pourquoi cette question? Probablement parce que la personne en face n’attend qu’une chose: qu’on la lui pose pour pouvoir se la péter ou alors parce que ça définit qui nous sommes. Cette question très (trop) posée témoigne de l’importance qu’a le travail qu’on fait, dans notre société actuelle . Et surtout il détermine notre catégorie socio-professionnelle. Ah nous y voilà: dis moi ton métier je te dirai qui tu es!

Lorsque l’on dit que l’on est au chômage voila ce que les gens peuvent penser: une faignasse qui se lève à 11h et qui vit au crochet de la société… et dire que je travaille pour payer ces fainéants. (Alors, pas de polémique sur ce sujet, je suis désolée de le dire mais il y a vraiment des gens qui pensent ça , comme il y a également des gens qui profitent du système, ne nous voilons pas la face.)

Permettez moi de vous dire que vous êtes à des milliers de kilomètres de la réalité, voilà ce que JE pense du fait d’être au chômage: je suis inutile, je ne fais rien de constructif et vis au crochet de la société.

Je ne vois personne, ma confiance en moi décline de jour en jour: il y a 99% d’échec pour 1 réussite, imaginez le moral… Et en plus nous sommes harcelés de #quoteoftheday à deux balles « Faites ce que vous vouez » « Arrêtez de rêver votre rêve, vivez le! » « Quand on veut on peut » et j’en passe. Mais d’où ils me cassent les c**** avec leurs conseils à la c**?!

être au chômage et mal le vivre
Et ta sœur?! Elle do more???

 

Las de me retrouver dans un tel état de négativité, j’ai décidé de me sortir les doigts du c**, après tout si je dois avoir la niaque c’est maintenant non? Le but de ce que je vais vous dire n’est absolument pas moralisateur, ou des conseils à deux balles. J’ai réellement été au fond du gouffre et ça a marché pour moi, ça peut peut-être fonctionner pour vous. mal vivre être au chômage culpabiliser d’être au chômage

 

10 choses dont vous devez prendre consciences:

  1. Le marché du travail fonctionne sous le modèle de l’offre et la demande. Et si on vayait ça du coté positif, c’est l’employeur qui demande et nous qui offrons ?
  2. La salaire perçu est la valeur qu’on donne à mon travail. J’ai de la valeur, mon travail en a. Quand on en a conscience c’est déjà plus facile de légitimer nos prétentions salariales .
  3. Si je ne trouve pas peut-être ai-je besoin d’une formation ?
  4. Vous avez le droit à une vie sociale: si vous êtes plus épanouie, cela va se répercuter sur votre recherche .
  5. « Réseauter », c’est très important, c’est votre réseau qui va vous permettre de trouver du travail .
  6. Il faut avoir une passion, quelque chose qui vous vide la tête pendant votre recherche d’emploi .
  7. Vous n’êtes pas seuls .
  8. Vous êtes uniques, vous avez nécessairement quelque chose qui fait la différence.
  9. Vous pouvez en parler, extérioriser le fait que oui, vous en chiez .
  10. Il faut arrêter de culpabiliser vis à vis de la société, vis à vis de vous même. La situation que l’on vit est suffisamment difficile. Ce n’est pas votre travail qui détermine qui vous êtes.

 

Conclusion: mal vivre être au chômage

Normalement vous êtes parés! Et la prochaine fois, quand on vous demandera « Et toi tu fais quoi dans la vie? », au lieu de lui jeter votre verre à la gueule et de hurler « ça te regardeeeeeeuh?! je te demande combien de fois tu pètes par jour?! NOOONNN ».  Vous pourrez répondre « Je suis actuellement à la recherche d’un emlpoi dans le Community Management, c’est difficile parce que c’est une reconversion professionnelle, mais parce que c’est une reconversion, je SAIS que c’est le métier qu’il me faut. Si tu connais quelqu’un qui cherche un CM, n’hésite pas! »

Je souhaite à tous ceux qui recherchent actuellement un emploi, d’en trouver un, de ne pas vous dévaloriser, de ne pas douter de vos compétences, de ne pas vous réduire aux échecs que vous pouvez éventuellement vivre en ce moment.

4 Replies to “Mal vivre son chômage”

  1. J’ai connu aussi, le chômage, les boulot alimentaires à deux balles, et la reconversion (plus rapide de mon côté néanmoins, mais en CM aussi).
    Pour le job de CM le plus dur c’est de trouver au départ, mais une fois qu’on a un pied dedans ça se met bien en route 😉
    Pour le chômage ça peut aussi être vu comme du temps « libre » à rentabiliser, en en profitant pour faire des activités que l’on a pas le temps de faire en travaillant par exemple (en apprenant des choses sur l’art, en s’inscrivant à des clubs d’activités (peinture, cinéma, photo)). C’est un « bon » moyen de vivre cette période de transition et ne pas se sentir « nulle ».
    Courage ! Ca va aller

    1. Merci Margaux! Il faut effectivement que je « mette le pied à l’étrier » 😉

  2. Bonsoir ma belle!
    J’ai adoré lire ton article!
    Tu as tout à fait le droit d’être au chômage.
    Bien au contraire profite de tout le temps qui t’es imparti pour faire ce que tu veux et ce que tu aimes surtout.
    Prends tout le temps pour investir sur toi personnellement et de tes proches.
    Je pense simplement que tout arrive en temps voulu.
    Je t’ai nominé au Blogger Recognition Awards .
    Toutes mes félicitations!
    Prends bien soin de toi.
    A bientôt. Bisous
    Ambre

    1. Merci Ambre!! ça me touche beaucoup. J’essaie effectivement de prendre du temps pour moi mais la culpabilité me guette (sournoisement). Merci encore pour la nomination, je ne connaissais pas du tout ce moyen de faire connaître des blogs! C’est top ;). Belle journée à toi.

Laisser un commentaire

1 × quatre =