La pression du faire-part

faire part carteland

Lorsque l’on devient parent, lorsque l’on se marie, lorsque l’on fait un quelconque évènement, il y a cette petite chose immuable, cette petite chose nécessaire qui annonce la nouvelle, qui donne pleins d’informations mais qui reflète aussi un peu (beaucoup) votre personnalité.

En cette période estivale propice aux mariages, baptêmes et autres joyeusetés, je me suis penchée sur la question suivante: dans quelle mesure le faire-part a-t-il son importance?

À l’instar de « 4 mariages pour une lune de miel », la première chose disséquée par les critiques des autres mariées c’est: le faire part! Cette petite carte, autrefois simplissime, revêt aujourd’hui ses habits de lumière afin d’annoncer la couleur (ou le thème).

Personnellement j’ai fait mon faire-part de mariage moi même, de A à Z. Moi même? ah non pardon, j’avais les idées, la volonté de faire mais malheureusement pas le savoir-faire. Fort heureusement, j’avais une graphiste sous la main (Hélène si tu passes par là, cœur sur toi). Pour mes enfants et bien, je n’ai rien fait.

L’intérêt du faire-part

Ô malheur! Les anciens se demandent pourquoi… c’est vrai que d’envoyer  la photo de la maman au fond du gouffre avec le nouveau-né à peine sorti sur la poitrine, bah c’est compliqué quand ils ont juste un téléphone…fixe.. avec une roue (vous savez le truc qu’on tourne pour faire le numéro, voyez l’idée? bien).

Me voilà donc 6 ans plus tard et 18 mois plus tard avec ce regret tenace, ne pas avoir de souvenir fixe de l’annonce de la naissance de mes enfants. Et oui ils ne seront pas accrochés sur le frigo avec leurs cousins cousines. Shame on me.

Outre mettre au courant la génération précédente, et être fièrement placardé sur le frigo, cela permet également de ne pas avoir l’air bête au bout de 6 mois devant sa grande tante: « ah tu as un deuxième enfant? depuis quand? »… Oups malaise.

Comment faire son faire-part?

C’est dingue mais quand je reçois un faire-part je ne peux pas m’empêcher de le juger.. « Boh c’est simple » « AAAAnnn trop beeeaaauuu »… et lorsque j’ai fait le mien pour mon mariage, j’attendais les retours avec impatience!!

« Tu as reçu mon faire-part?

Oui.

Alooooors????

C’est sympa.

Euh c’est tout???!! (je vous épargne la tirade du « ça m’a pris un temps fous, j’ai tout imaginé blablabla »)

Il est extra ma chérie, original, magnifique… Bravo

Merci maman (smiley content qui sourit à pleine dent) »

Alors, si vous êtes graphiste ou que vous en avez un sous la main, félicitation. Dans le cas contraire je vous ai dégoté un site plutôt sympatoche… Ne me remerciez pas.

Ce site c’est Carteland , un site de bon gout avec des modèles clé en main, que vous personnalisez avec vos photos et vos textes. Un jeu d’enfant! Illustration (oui j’aime aller au bout des choses pour mes articles, une sorte de Sherlock Holmes du lifestyle):

faire-part carteland

 

Pour ma part j’aurai jeté mon dévolu sur le faire-part de naissance Black hello bon ok c’est un faire-part pour les petits garçons mais j’adore! Petite illustration avec Zazou (ma fille donc):

Un site intuitif, complet, avec des bases esthétiques, le tout personnalisable: je valide! Il y a aussi des formats plus originaux comme le marque-page , bref de quoi trouver votre bonheur!

Mention spéciale à l’une de leur graphiste, Marie Savart, qui propose des illustrations s’apparentant à nos songes… Un univers coloré et tout doux:

Faire-part avec les illustrations de  Marie Savart

Je vous ai uniquement montré des faire-parts de naissance, mais sachez que ce site en propose pour les mariages, les remerciements, des cartes de vœux etc… Et bien entendu des autres formats personnalisables comme les calendriers. De quoi, assurément, trouver ce qui vous correspond!

Conclusion:

Le faire-part est une tradition, un de ces objets qui nous rappellent qu’avant les images numériques nous avions des pellicules et des photos, des vraies.  À l’ère du numérique où tout se stocke dans un nuage, où tout va toujours trop vite, où tout est éphémère, n’est il pas agréable voire nécessaire de garder ces précieux souvenirs de manière « palpable »? Alors laissez libre court à votre imagination, faites plaisir à vos proches (et à vous aussi), n’abandonnez pas le faire-part au profit des mails et autres messages.

(Oula je suis un peu mélo-dramatique là non? pas grave, c’est tout moi).

À bientôt!

 

 

Laisser un commentaire

dix − quatre =