En 2h je cuisine pour toute la semaine: avis

en 2h je cuisine pour toute la semaine

Un samedi après-midi, 17H46, je déambule nonchalamment dans Cultura et là…BIM! Que vois-je? lumière clignotante dans mon esprit de trentenaire active, un ouvrage en TG* intitulé: En 2h je cuisine pour toute la semaine . Smiley choqué.

Mais quoi, quije, qu’entends-je??? Je me précipite en courant laissant homme et enfants. Je le feuillette, le re-feuillette, le re-re-feuillette, le prends, le paye, rentre chez moi et le lis (ah et je retourne à Cultura rechercher mon mari et mes enfants restés sur place).

*« Tête de gondole » si vous ne saviez pas, comme ça lors de vos prochaines courses à Carrouf vous pourrez vous la péter « excusez moi mademoiselle, le Chocapic est en promo, je l’ai eu sur la TG »

En 2h je cuisine pour toute la semaine : topo

Grosso modo: 4 saisons, 4 menus par saisons pour 4 personnes. L’auteure aurait-elle une attirance pour le chiffre 4? Probable mais revenons-en à nos moutons. Ces menus se cuisineraient en 2h max (parfois moins, parfois 2h15). Une fois cuisinés, ces bon petits plats ÉQUILIBRÉS et de SAISON, se conservent au frigo ou au congélo (pas d’altération du goût).

Ainsi, étape par étape, émincés d’oignons après émincés d’oignons nous sommes guidées pas à pas pour rentabiliser le temps et cuisiner maison pour toute sa tribu. La madame nous explique même les temps de conservation des savoureux mets pour savoir si on le congèle ou pas. S’en suit alors une double page sur les choses à faire chaque soir (chauffage, dressage…) avant de passer à table, la promesse? ça ne dépasse pas 15 minutes.

T’es toujours avec moi? « ça te botte » toujours comme dirait les darons? Bien.

En 2h je cuisine pour toute la semaine : avant de commencer

Bon t’emballe pas la cacahuète, ton engouement va peut-être retombé comme un soufflé qui sort du four. En effet, avant toute chose, outre avoir un matériel de cuisine de base, avec tout de même plusieurs casseroles et autres sauteuses (pour cuisiner en 2h, 5 plats il faut lancer des cuissons parallèles), il faut également avoir de quoi conserver les plats! Le top du top? des plats en pyrex (avec couvercles hermétiques) qui vont au four (tu peux cuire dedans), au micro-ondes (pour réchauffer) et au congélo (pour congéloter oh ça va c’est drôle)! Mais aussi pour conserver herbes aromatiques ou légumes taillés…

Ce qui est préconisé: 3 grands plats, un saladier, une bouteille en verre d’1 litre 5, 5 plats moyens, 3 petits « bols » et 2 mini pots. Ton meilleur ami? Ikéa et leur collection IKEA 365. Montant total de l’investissement: 70 euros. Avec le livre à 24,95 euros, ça fait presque 100 balles déjà.

Bon après, si vous avez déjà des Tupperware en plastique pour les herbes et légumes taillés, tu peux squeezer les bols et mini pots, possible aussi de remplir une bouteille en plastique vide pour mettre soupes/bouillons/gaspacho. Enfin y a moy quoi.

En 2h je cuisine pour toute la semaine : ACTION!

1. Les courses:

Dimanche soir, je sélectionne l’un des 4 menus de la saison automne et prépare ma liste de courses. Ô bonheur! Normalement je passais 1h à décider ce que j’allais préparer et établir la liste de course. En 2 minutes c’est plié, j’ai juste recopié le livre. Premier gain de temps. Cimer!

Lundi matin, les courses me prennent peu de temps, c’est organisé par rayon, je ne me perds pas dans les dédalles du supermarché, ne me tente pas par d’autres aliments: je suis focus! Second gain de temps.

Montant total de l’addition: 60 euros. 34 euros au supermarché et 26 euros à la boucherie. Pour ma part, en étant 2 adultes et 2 enfants, j’ai gardé les proportions pour une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 ado) afin que nous puissions également manger le midi. Pour 60 euros nous avons donc eu à manger pour 2 adultes midi et soir, et un enfant de 18 mois et un de 6 ans le soir pendant 5 jours.

Les proportions sont très généreuses! Aucun soucis de quantités, qui sont adaptables bien évidemment. Si vous êtes végé, vous pouvez enlever la viande.

Je pense n’avoir jamais acheté autant de légumes de ma vie, les plats sont vraiment équilibrés. À chaque plat: viande, légumes et féculent.

2. La préparation:

Chrono en main, c’est parti mon kiki! Je sors tous mes aliments, lis une première fois les étapes pour me faire une idée et suis pas à pas ce qui est écrit. Bilan?

  • 2h de cuisine
  • une cuisine ravagée
  • 3 tonnes de vaisselle
  • un sentiment d’épuisement
  • un sentiment de soulagement
  • un frigo trop beau avec tous ces bocaux (bah quoi)

Ce que je ferai différemment: m’organiser mieux , préparer les ustensiles à l’avance et essayer d’avancer proprement.

Ce que vous devez savoir: il n’y a AUCUN temps mort. Même pendant les temps de cuisson il faut faire quelque chose. Chaque seconde est rentabilisée! Et il vous faut 67 planches à découper… bon j’exagère mais vous voyez l’idée. Ensuite votre cuisine ressemble à un champ de bataille. Bon c’est normal hein, déjà en cuisinant un plat c’est le dawa alors pour 5 imaginez… Pas besoin d’avoir une grande cuisine, mon plan de travail est riquiqui, j’ai donc utilisé et entreposé sur la table. Mais la table était pleine. Enfin sachez qu’il ne faut pas un CAP cuisine pour suivre les recettes, elles sont très simples!

 

en 2h je cuisine pour toute la semaine

en 2h je cuisine pour toute la semaine

3. Et le reste de la semaine:

Quand s’approchait l’heure fatidique de la préparation du dîner, avec cet épuisement inhérent à la fin de journée, quelle joie ne fut-ce pas de me dire: ah non ma cocotte tu n’as rien à faire! Dans un premier temps cela me perturbait un peu, avec une envie de faire quelque chose, limite lancer un fondant au chocolat quoi, histoire de faire quelque chose bon sang!

Et bien écoutez je n’ai pas cuisiné (mettre au four un plat ce n’est pas de la cuisine n’est-ce pas?!), la chose la plus poussée était de faire cuire des lardons. Sachant que pour moi la prépa du diner est un calvaire en ce moment, ma fille est dans sa période « je ne veux que les bras de maman, je hurle à la mort sinon ». Imaginez le topo: moi essayant de cuisiner avec Zazou s’agrippant à mon jean, en restant dans mes jambes… bref un clavaire! Et bien il n’y a pas eu ça cette semaine, j’ai juste eu du temps à mettre à profit pour m’occuper de ma descendance. Pas de cris, de pleurs… Mais quel kiffe!

En 2h je cuisine pour toute la semaine : Le bilan

Il faut 27 jours à notre cerveau pour intégrer une nouvelle habitude. Je compte bien faire intégrer à mon cerveau que désormais je cuisinerai 2h par semaine. Même si on sort de la session épuisée, ça vaut le coup, même si vous passez 1h à ranger la cuisine après (chose que de toute façon vous faisiez chaque jour), ça vaut le coup et même si vous investissez dans du matos ça vaut le coup.

J’ai eu une impression de profiter de mes soirée, de manger sain, maison et équilibré, que je n’avais pas ressenti auparavant. Mon mari a tout aimé, mon fils a tout aimé et même ma fille de 18 mois a pu tout manger! Je ne regrette en rien mon investissement. Le seul bémol? j’en ai pour 2 mois de recette… que vais-je faire ensuite???! Cette question revenait pas mal, savoir si on se lassait etc… Chaque menu est très différent, on ne peut pas se lasser entre eux. En revanche si vous faites les 4 menus puis de nouveau les 4 mêmes menus là oui. Ceci étant dit je pense que ce que l’auteure nous donne c’est surtout une méthode. Une méthode de travail pour réussir à cuisiner en 2h par semaine avec nos propres recettes. Et je compte bien m’y atteler une fois mes 8 menus de saison finis!

Ça vaut bien un petit merci pour l’auteure!

Enfin je tenais à remercier Caroline Pessin pour ce livre. C’est le genre de femme qui cherche à nous faciliter la vie, à améliorer notre quotidien. Et l’entre-aide féminine est quelque chose que j’admire et essaye de pratiquer au quotidien. À travers mon Instagram, à travers mon blog

Vous étiez si nombreuses à attendre cet article (wesh c’te pressiiiiooonn) que j’espère vous avoir donné toutes les informations que vous recherchiez. Je vous ai donné un avis franc et honnête, si vous arrivez parfaitement à cuisiner maison chaque soir, sans problème, ce livre n’est pas fait pour vous.

Cet ouvrage répond très clairement à la problématique des personnes qui veulent cuisiner maison et équilibré tous les jours mais qui ne peuvent pas le faire par manque de temps. Alors on s’octroye 2h le dimanche ou son jour de repos et c’est parti!

À bientôt!

 

2 Replies to “En 2h je cuisine pour toute la semaine: avis”

  1. Bonsoir Pauline,
    Et merci bcp pour ton retour d’expérience.
    J’ai adoré lire ton article et je suis encore plus emballée de savoir que c’est une réussite pour toi. Tu me tentes bien de tenter
    En revanche, nous sommes 2 adultes à la maison, j’espère que les menus sont adaptables à mon couple.
    Mille Merci encore

    1. Merci beaucoup!! Les quantités sont totalement ajustables, pour 2 personnes, il faut diviser par deux je pense! Et merci pour ce beau retour 🙂

Laisser un commentaire

quinze − quatorze =