Changements du corps après une grossesse

changement du corps post grossesse

Pendant ma seconde grossesse je vous écrivais un article sur le fait que je n’aimais pas être enceinte. Les discours (le mien compris) étaient unanimes: c’est un état TEMPORAIRE.

Et bien aujourd’hui je peux vous affirmer une chose: on s’est mis le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Et oui, parce que les changements du corps après une grossesse, ils sont temporaires eux?! À 18 mois post-accouchement je peux vous en parler…

On va passer le laïus du baby blues et du fait qu’après votre accouchement vous vous sentez un peu comme ceci:

changements après grossesse

Le sujet que l’on va aborder ici est le suivant: que se passe-t-il au niveau de votre corps de manière définitive une fois qu’on a accouché?

Bon il s’agit de mon expérience, il a y mieux, il y a pire. Afin de dédramatiser la situation, je vais vraiment aborder ces sujets de manière humoristique (c’est soit ça, soit l’humanité s’éteint après la publication de cet article).

 

Les changements du corps après une grossesse:

Les vergetures: ce fléau

Car oui c’est un fléau! « Hydratez-vous et tout ira bien ». Mais…mais… ta gueule!! j’ai vidé 3 cartons de bi-oil sur mon bide, tu veux les voir hein tu veux tu veux? J’ai le bas du ventre strié de cicatrices, fripé comme un pruneau. Et ça je vais les avoir jusqu’à la fin… Sauf intervention au laser. Et ça coûte un bras (seule barrière au fait que les femmes gardent leur vergetures hein, c’est pas pour le plaisir de garder « une trace » de cette période magique… (enfin magique euh on s’emballe pas la cacahuète, oui effectivement le déplacement de tes organes façon dérive des continents ça l’est, un peu).

Bref, me voilà, à 30 ans condamnée à porter des tailles hautes et maillots de bain une pièce. Heureusement que c’est la mode cette année hein, parce que j’étais à un poil d’euk d’aller acheter mon maillot Tribord à Décathlon.

Changements du corps après une grossesse

Les cheveux au choix: devenus raides/frisés/gras/secs/blancs/disparus

Alors ça c’est selon hein. Perso: mi-raides mi-frisés enfin, raides avec 3 mèches frisés. Cheveux dit « de bébé » en abondance sur les tempes (une abomination capillaire ce truc) et cheveux blancs qui poussent de partout. Conséquences hormonales, tout change!

Le PH de la peau:

Ah ces hormones… Pour être claire, honnête et glamour: je pue des aisselles maintenant. Alors riez riez, mais c’est hyper angoissant!! Je n’avais jamais JAMAIS pué la transpiration. Maintenant il fait 26 degrés, je sue comme un  petit goret et je pue. Glamour, je vous l’avais dit. J’ai essayé moult déodorant, le seul qui a fait effet c’est le Dove classique en stick. Alors merci Dove. Reconnaissance éternelle.

Les poils:

Ah ah ah ah mais quelle blague!! quoi que qui comment pourquoi? à quel moment la pilosité a-t-elle décidé d’envahir notre monde? Bon, si vous me suivez sur Insta, vous avez peut-être remarqué que je vais chez la dermato tous les mois depuis 4 mois.

Je vais ENFIN vous révéler ce que j’y fais: je me fais épiler de façon définitive le visage.

Le drame est arrivé courant décembre, je remarque que mon duvet facial se transforme en bebar. Et merde, je me retrouve à me demander si mon mari ne va pas m’appeler Paulin. Je laisse passer un mois et je n’y tiens plus, je suis obnubilée, ça m’obsède. Action/réaction je prends rdv chez ma dermato. Verdict: chute hormonale post-allaitement, pilosité qui augmente. Au p*** de bordel de &<!%#!!!

Clairement je suis au bout de ma vie. La stache je gère, épilation mensuelle, ça passe. Mais une barbe!!! No way.

Méthode: épilation poil par poil en détruisant le bulbe par impulsion électrique. Traduction: on t’enfonce une aiguille dans le bulbe, on t’envoie un coup de jus et ça, poil par poil. Traduction bis: je chiale ma mère pendant 20 minutes pour enlever 10 poils.

Mais les résultats sont immédiats (le poil tombe) et définitifs (ça ne repousse pas). Croyez moi, l’adage « il faut souffrir pour être belle » n’a jamais été aussi vraie! Enfin dans mon cas, « il faut souffrir pour ne pas ressembler à un homme des cavernes ».

Les tâches brunes:

Sur le visage, sous les yeux (on dirait un panda), sur le front et sur le contour de la lèvre supérieure (on dirait que j’ai une moustache..ou la marque de lait au Benco). Un pur bonheur. Adios soleil!

La féminité:

Bon euh j’ai perdu mes nichons dans la bataille, ils se sont fait la malle, où ça? mystère! Et je conclurai sur un conseil, le plus important: faites votre rééducation du périnée après votre accouchement. Sinon tu te retrouves à faire pipi dans ta culotte quand t’éternues. Tu veux? Non hein, alors tu contractes!

 

Conclusion sur les changements du corps après une grossesse:

La prise de poids, le ventre mou.. tout ça c’est du flan, ça se corrige. Mais les petits désagréments que je vis maintenant suite à ma grossesse, là c’est un autre level. Et encore, moi je n’ai pas fait de diabète. Mais certaines femme gardent leur diabète de grossesse… Et bien mesdames, vous avez tout mon soutient. J’espère sincèrement que ça vous aura fait rire, peut-être que certaines femmes se reconnaitront, vous n’êtes pas seule! ah ah.

À bientôt!

 

Laisser un commentaire

16 + 11 =